top of page
bandeau-festival-2024.png

Ensemble VOX CANTORIS
Dir. Jean-Christophe Candau

CONCERT

Trésors de la Cathédrale de Guadalajara (Mexique)

Monodies et polyphonies (XVII-XVIIIe s.)

SAMEDI 28 SEPTEMBRE -  17h  Eglise Saint-Pierre de La Réole

Vox Cantoris - (c) Christophe Houdent 2_edited_edited.jpg

TARIF PLEIN : 20€

TARIF REDUIT : 15€*

GRATUIT pour les - 12ans

Helena BREGAR & Ileana ORTIZ, superius

Lisandro PELEGRINA & Raphaël MAS, altos

Damien RIVIERE & Jean-Christophe CANDAU, ténors

Jean-Marc VIE & Stephan IMBODEN, basses

Isaure LAVERGNE, doulciane

Tiago SIMAS FREIRE, cornet à bouquin

Poursuivant ses recherches et sa collecte des oeuvres musicales dans les archives historiques des cathédrales et couvents du Mexique, l’ensemble Vox Cantoris présente dans cette nouvelle création, en première mondiale, les œuvres polyphoniques de la Cathédrale de Guadalajara.

Le programme est en deux parties : l’une est consacrée à l’office des défunts et l'autre aux lamentations de Jérémie chantées lors des offices de matines des trois jours saints précédant la fête de Pâques. Ces liturgies sont parmi les plus importantes de l’année, celles où tous les chantres devaient être présents, selon les directives de la cathédrale.

Outre le fait d’entendre pour la première fois ces musiques qui n’ont pas fait l’objet de restitution depuis leur création aux XVIIe et XVIIIe siècles, ce programme met en lumière deux compositeurs de la cathédrale, Miguel Placeres et Martin Casillas ainsi que l’aragonais Diego (de) Pontac (v.1602 - 1654) avec le Parce mihi, lecture chantée à quatre voix lors de l’office des matines des défunts. Diego Pontac fut maître de chapelle des cathédrales de Salamanque, Grenade, Saint-Jacques-de-Compostelle, Saragosse et Valence.

Martin Casillas est l’auteur des lamentations des Jeudi et Vendredi Saints. Père d’une grande famille de musiciens, il fut maître de chapelle de la cathédrale entre 1691 et 1719, année de sa mort.

Quant à Miguel Placeres de Naveda y Vargas, il est l’un des musiciens les plus importants de la seconde moitié du XVIIIe siècle à Guadalajara. Originaire de Puebla, il épousa María Lucía Pacheco de Heredia en mars 1750, avec qui il eut neuf enfants. Placeres fut nommé maître de chapelle par intérim en 1775, et cinq ans plus tard, il copia l’un des cinq livres de polyphonie connus dans la cathédrale, dans lequel il a inclus certaines de ses œuvres comme la messe de Requiem ainsi que la lamentation du Vendredi Saint.

bottom of page