Retrouvez-nous sur les Réseaux Sociaux :
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

La Réole, Nouvelle Aquitaine        Licence 2-1107633 / 3-1079308          C.G.V. et Mentions Légales            2009-2019 © FMALR, tous droits réservés           Crédit photos : H. Pouyfourcat. FMALR

Relayé dans la presse...

"Entre répertoire sacré et profane"

Publié le 29/09/2012  par Aline Martin dans SUD OUEST

Du premier concert au dernier, les émotions, les rencontres musicales et les découvertes d’un patrimoine injustement méconnu se mêleront et évolueront au rythme du talent des artistes et des auteurs du passé.

 

Les Riches heures : « Un petit Louvre musical »

Publié le 28/09/2012 par Aline Martin dans SUD OUEST

"MUSIQUES RARES AUX GRANDES HEURES DE LA RÉOLE"

Publié le 20 octobre 2016 par Alain Huc de Vaubert

Lors de sa 8e édition, le festival de musiques anciennes Les Grandes heures de La Réole a révélé des musiques méconnues du XVIe au XVIIIe siècle sur le thème réjouissant « Espagne et Nouveau monde ». Ce festival dirigé par Jean-Christophe Candau fait preuve d’originalité et d’un dynamisme appréciable.

 DOSSIER 

DE 

PRESSE

2018

EN CLIQUANT ICI

"Musiques anciennes riches en émotions"

Publié le 01/10/2012 par Aline Martin

 

Ambiances feutrées, public nombreux et attentif, artistes respectueux des auteurs inspirés du passé : tels étaient, ce week-end, les ingrédients des Riches heures de La Réole, festival de musiques anciennes qui connaissait sa quatrième édition. Le succès a été présent, et mérité. Le public est venu nombreux, alléché par une programmation qui promettait de partir à la croisée des chemins entre répertoire religieux et profane, musiques byzantine, espagnole, séfarade, arabo-andalouse ou encore du Proche-Orient.

1 000 festivaliers

Pour profiter du voyage, il fallait accepter de se laisser porter par les voix, pourquoi pas de fermer les yeux et d’écouter ces sons venus du passé, écouter en soi les émotions qu’ils créent. Certains ont eu les larmes aux yeux, d’autres ont contenu leurs émotions, mais tous ont eu le même sourire à la fin de chaque concert, témoignage évident d’avoir vécu un moment précieux.

 

D’année en année, ce festival prend de l’ampleur. Cette quatrième édition des Riches heures de La Réole n’a pas failli à la règle, attirant près de 1 000 spectateurs sur le week-end. Beau challenge réussi donc pour un festival du passé musical qui montre de bien belle manière que quelles que soient les origines, les religions, les cultures, les émotions sont universelles et traversent les âges.

Relayé dans les réseaux sociaux
  • Black Instagram Icon
INSTAGRAM
  • Facebook - Black Circle
FACEBOOK

PRESSE

RÉSEAUX SOCIAUX